Handball Club Franconville Le Plessis Bouchard

Fiers de Nos Couleurs

Publicité Publicité

2018-2019
News
retour sur le match
< | >

retour sur le match

Publié le 30 janvier 2019

ELITE VAL D'OISE VS BELFORT

retour sur le match

Soir de match • N1 2018-2019 - Poule 3 • 12e journée (vs Belfort AUHB l 27-26)

 

Fabien SÉGAREL : « Quand on se bat sur le terrain, on gagne ! »

 

Quelques heures après la victoire de ses U15 du SGSHBC à Hidalgo en fin de match (24-23), le demi-centre de l’Élite Val d’Oise Handball fêtait la 5e victoire de l’Élite N1 en championnat dans une ronde de joie avec ses coéquipiers similaire à celle de ses ados qu’il entraîne depuis le début de saison avec succès ! Une soirée, deux matches, deux heures de Hand et un même scénario. Fabien avait le sourire après cette victoire méritée face à Belfort. Un succès fédérateur, on l’espère pour l’équipe, et révélateur de l’envie de tout le groupe de bien terminer la 1re phase avant d’attaquer la seconde, cruciale, délicate et motivante ! Heureux et fatigué “Segzeuuh” après un match durant lequel il a fait parler son métier, sa classe et sa malice !

 

• Fred Thoos (Elite Val d’Oise Handball) : Fabien, une 5e victoire en championnat cette saison, obtenue à l’arrache, mais avec un scénario terrible dans un match à double sens. Une victoire bizarre qui fait plaisir !

Fabien Ségarel : « C’est un match bizarre, que l’on peut gagner et perdre. On est à -3 et à +3. On n’a pas su gérer le match jusqu’au bout, mais on a mis tous les ingrédients pour gagner, tout ce qu’il fallait, surtout l’intensité, alors que l’on a pas lâché ! Il y a eu beaucoup de fautes techniques. On n’est pas bon parfois, on dégoupille vite, moi le premier. Mais des victoires comme ça, tous les week-ends je prends ! C’est un bon pas pour le maintien déjà. »

 

• Il y avait avant Belfort trois matches importants pour le maintien (contre Belfort, à Folschviller et contre l’ACBB). Ce premier, vous l’avez gagné à l’expérience, aux tripes !

« Ce qui a compté, c’est la dalle, c’est l’énergie. Je dis toujours, le Hand, c’est ça, c’est un sport de combat ! Je le dis à mes U15. J’espère qu’ils vont lire ça ! Ils ont intérêt de se battre sur le terrain. Et quand on se bat sur le terrain, on gagne et ça va gagner comme ça. C’est avec la dalle qu’on va gagner nous. »

 

• En janvier, il y a eu un mois de reprise important, mais long, pour remettre la machine en route et se lancer dans le sprint de fin de première phase. Tout s’est bien passé afin de bien basculer sur la seconde partie ?

« On va dire que la reprise a été tardive par rapport aux autres. Mais au final, on a eu plus de repos et ça nous a fait du bien, car on est revenu avec de meilleures intensions. On était plus sérieux à l’entraînement et ça s’est vu sur les premiers matches de l’année, les matches amicaux comme cette reprise à Hidalgo face à Belfort ou le retour en championnat à Besançon (27-33) où on n’a rien lâché. 2019, c’est mieux que 2018. C’est clair. »

 

• Qu’est-ce qu’il vous manque pour être plus constant en match ? À +3, on pense que le match va basculer et l’adversaire revient et repasse devant…

« On est une équipe où beaucoup de joueurs peuvent faire la différence seuls. Donc, parfois, on pense que l’on peut le faire, aller mettre le but quand on gagne à +3 pour pousser encore plus fort. Mais c’est pas ça. On fait la différence quand on joue tous ensemble, quand on joue en équipe ! Il faut jouer encore plus en équipe et on va y arriver. »

 

• Il reste donc deux matches très importants pour bien finir la phase, à Folschviller (le 2 février) et contre l’ACBB (le 9 à Hidalgo)…

« Oui, surtout contre Folschviller, un adversaire direct pour le maintien et l’ACBB je sais pas trop. Il faut prendre les points contre les deux équipes. »

 

• Ce genre de match vous redonne de la confiance et du jeu ?

« Le jeu, la confiance, sur les deux-trois derniers matches, on les a retrouvés. C’est bien. Il faut continuer à travailler en équipe, garder la solidarité en défense. Car en défense, on est beaucoup mieux, on comprend mieux le projet, alors qu’en début d’année on avait du mal. N’oublions pas que l’équipe a été renouvelée au sens large. On commence à se trouver, prendre nos repères. En 2019, ça va aller beaucoup mieux, en montant ! »

 

• La 2e phase va être très importante pour ne pas descendre et ça va être ce genre de match comme Belfort tous les week-ends !

« Oui, ce sera dans le Sud avec une mentalité différente ! C’est dur de prendre les points, très dur, face à des centres de formation contre qui on ne sait jamais sur qui on va tomber. Cette 2e phase va être importante. Donc, c’est pour cela qu’il faut prendre un maximum de points en première phase pour être couvert en seconde et être en position de se maintenir le plus tôt possible !  »

 

• Le moral est bon pour la suite !

« Oh oui. Le moral est toujours là. On rigole bien, on est une bonne bande de potes. Après, quand il y a les victoires, c’est toujours mieux. »

 

 

Par Frédéric Thoos (Élite Val d’Oise Handball)

Photo : Patrick Paumard (Élite Val d’Oise Handball)

Partager sur

Photos associées

ELITE VAL D OISE VS BELFORT