Handball Club Franconville Le Plessis Bouchard

Fiers de Nos Couleurs

Publicité Publicité

2018-2019
News
Elite val d'oise N1 vS Epinal HB
< | >

Elite val d'oise N1 vS Epinal HB

Publié le 17 septembre 2018

Soir de match • N1 2018-2019 - Poule 3 • 3e journée (vs Épinal l 36-24) Samuel Clementia : « Être à 1000% pour battre Besançon » Recrue d’expérience à l’intersaison dans le groupe de l’Élite Val d’Oise Handball, l’arrière droit en provenance de St-Marcel Vernon (Proligue) a réalisé un très gros match (6 buts) ce samedi contre Épinal au CSL de Franconville devant un beau public, à l’image de ses coéquipiers sérieux et appliqués. De bon augure avant une nouvelle réception, du leader invaincu Grand Doubs Besançon, samedi à la Halle Hidalgo de Saint-Gratien cette fois.

Elite val d'oise N1 vS Epinal HB

• Fred Thoos (Élite Val d’Oise Handball) : Samuel, 2e match à domicile et très grosse prestation, face à Épinal cette fois, avec une équipe sérieuse et appliquée qui avait une revanche à prendre après la défaite à Sarrebourg !

On se devait de gagner ce soir, par rapport au match que l’on a donné à Sarrebourg. Il fallait reprendre les fondamentaux, bien jouer ensemble, mettre de la continuité. Ça fait plaisir. C’est bien, car on lance aussi un message à Besançon que l’on reçoit la semaine prochaine, le leader de notre poule. La grosse équipe de la poule, avec un objectif de montée. Si on peut les gêner, on le fera, car on a aussi un objectif, déjà de rester invaincu à domicile !

 

• Si l’équipe d’Épinal était dernière de la poule et n’a rien lâché malgré l’écart, vous avez su rester sérieux, appliqués et efficaces…

C’était un match pour se perfectionner, se connaître un peu plus. On a essayé beaucoup de choses. La mayonnaise va prendre. 50% de l’équipe est nouvelle. On commence à être de mieux en mieux. On a fait un beau match, même si on vendange quelques ballons sur la fin. Sur un score comme cette fois face à Épinal, on peut se le permettre. Mais quand c’est serré, il ne faut pas perdre ces ballons.

 

• Tout le monde a marqué, mais vous n’avez jamais pris l’adversaire de haut non plus, jamais fait le show, avec de bonnes attaques et de bonnes pressions de défense aussi !  

Oui. À la mi-temps, on est à + 8 (21-13). Le coach nous dit que l’on a bien fait le boulot et qu’il faut continuer comme ça, au moins les dix premières minutes. Et que si on continue comme ça, on gagne ! Avec l’écart, on a fait rentrer tout le monde, tout le monde a contribué à la victoire et surtout, tout le monde a fait son truc ! C’est bien !

 

• Revenons sur la courte défaite de Sarrebourg (22-24). Que s’est-il passé, alors que vous étiez devant plusieurs fois ?

On ne doit jamais perdre ce match, après pas mal d’échecs aux tirs. On tire sur le gardien, on veut jouer trop vite, on perd des balles. Cette semaine, avant de jouer Épinal, on a mis l’accent sur la conservation de balle, sur le fait de faire tourner la balle. Même si Épinal ne nous a pas trop gênés, on s’est bien perfectionné en restant sérieux. Ça va nous permettre de mieux avancer pour la suite. Sarrebourg, on va oublier et je suis persuadé qu’à domicile, ce ne sera pas la même chose au retour déjà !

 

• Gagner avec un si gros écart (l’écart a été jusque +14 à 3 minutes de la fin), c’est important pour la confiance, le travail et la connaissance du groupe ?

Exactement. On a pris plaisir à jouer. Tout le monde, sans pression. Samy ne nous en met d’ailleurs jamais. C’est à nous d’être sérieux pendant tout un match ! Ce soir, on l’a été !

 

• Tu fais partie des six recrues de l’Élite Val d’Oise Handball 2018-2019 (avec Théo Lebon, Boubou Touré, Jonathan Troudart et Antoine Zouaghi sur le parquet contre Épinal, pas Christian Aby) et tu es un joueur d’expérience. Comment vois-tu évoluer ce groupe ?

Il y a une super ambiance depuis le premier jour. Franchement… Une bonne complicité, que Samy met aussi. Il a une grosse confiance en nous. Il est content de nous avoir. C’est un groupe uni, soudé, bons délires, super jeune, mais ils apprennent. Je fais partie des joueurs expérimentés et j’essaie d’apporter ma petite  touche, sans être… relou ! Apporter un peu de sérénité, un peu de calme.

 

• Ça augure de bonnes choses pour la suite, à commencer par la réception de Grand Doubs Besançon Handball, leader invaincu, samedi à la Halle Hidalgo (18h30)…

Oui. C’est bien, car cette semaine, on va continuer sur notre lancée de ce match et aborder la rencontre suivante plus serein et décontracté !

 

• Avec une bonne semaine de travail en perspective…

Oui, une semaine avec du physique déjà et plus d’impact à mettre aux entraînements. Il faut redoubler de vigilance aussi, de concentration, être plus rigoureux, plus efficace. Il faut tout doubler, tripler et être à 1000% si on veut gagner contre Besançon.

 

Interview réalisée par Frédéric Thoos (Élite Val d’Oise Handball)

Photos : Martine Riche et Patrick Paumard (Élite Val d’Oise Handball)

 

 

« Il y a une super ambiance entre nous depuis le premier jour.
Une bonne complicité, que Samy met aussi. Il a une grosse confiance en nous.
C’est un groupe uni, soudé, bons délires, super jeune… J’essaie d’apporter
ma petite touche, sans être… relou, le calme et la sérénité ! »

Partager sur